AFRIKANISTA & BLACK SQUARE PRÉSENTENT HOMMAGE À BAL POUSSIÈRE


Afrikanista et Black Square, par le biais de leurs fondatrices Aissé N’diaye et Marina Wilson, ont choisi de s’associer pour créer une collection “Bal poussière”,en hommage à l’Afrique.

“Bal Poussière” est un clin d’oeil à la pop culture africaine qui les a vu grandir et qui a forgé leur identité créative, ainsi qu’au courant afro contemporain dans lequel elles naviguent aujourd’hui.

“Bal poussière” est également le titre d’un film franco-ivoirien sorti en 1989 et qui marque la naissance d’une « comédie à l’africaine ».

 
 

Afrikanista x Xaritufoto


Cette collection capsule en édition limitée de 120 tee-shirts est le fruit d'une collaboration entre la marque et l'association sénégalaise Xaritufoto.

Xaritufoto (les amis de la photo en langue wolof), est une association basée à Dakar et fondée en 2010 par Luc Da Silva, fils du photographe d'origine béninoise Roger Da Silva.

Cette association promeut les photographes africains, dans leur relation à la mémoire et à l'histoire de l'Afrique par le biais d'un travail de restauration et de numérisation de photos. 

Valoriser la photographie africaine sur le continent, telle est la mission de Xaritufoto avec son slogan "l'Afrique photographiée par ses enfants".

La marque Afrikanista, à travers ces quatre photos du photographe Roger Da Silva a voulu célébrer la double culture, à la fois africaine et française, en glissant quelques symboles français mêlés à l'élégance africaine.

 10% des ventes de cette collection sera reversée à l'association Xaritufoto afin de promouvoir la photographie africaine.

 
 

LIBERTE EGALITE

AFFAIRE DE PAPIERS 


Cette petite collection composé de deux visuels fait référence à la situation que vivent beaucoup   d'immigré(e)s sur le sol français.

En France, la notion de "papiers" à travers la carte nationale d'identité, la carte de résident ou le récépissé de titre de séjour représentent beaucoup aux yeux de la plupart de ces personnes car c'est ce qui permet une libre circulation dans le pays et le droit d'y habiter.

Les immigré(e)s ce sont des hommes et des femmes comme toi et moi, une tranche de la population française si souvent montrée du doigt, et qui pourtant pour la plupart d'entre eux se lèvent aux aurores pour aller travailler: le métro parisien peut en témoigner !

En boubou en djellaba, ces personnes font vivre des familles et des villages entiers en envoyant de l'argent tous les mois...

Cette collection fait également référence à quelques quartiers populaires de Paris, là où l'on retrouve un bout d'Afrique, à travers la population, les boutiques, les restaurants...

Des quartiers hauts en couleur, avec une mixité sociale qui rend si belle notre capitale qu'est Paris.

 
 

ONCE UPON A TIME

AFRIKANISTA


 Cette collection est la genèse de la marque et s'articule autour de quatre entités:

- les photographies africaines vintage célébrant l'héritage africain avec un hommage aux parents et aux anciennes générations (la photo de la mère de la créatrice est le fil conducteur de la marque et fait partie d'un des visuels de tee-shirts appelé KORIKA en hommage à elle),

- les proverbes africains qui ponctuent la vie africaine à travers des citations qui régissent la morale sous un air humoristique à ne pas prendre au premier degré.